Polémiquons

Débats et polémiques sans censure
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ségo ou Sarko

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
goal

avatar

Nombre de messages : 521
Age : 49
Localisation : Vernier
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Ségo ou Sarko   Lun 7 Mai - 9:25

Citation :
47% des francais sont favorables au changement, et ca pour moi c'est la vraie bonne nouvelle

Décidemment croire au vent c'est une manie chez toi

le vieux con qui s'assume et qui prend ses petites pilules bleues cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goal

avatar

Nombre de messages : 521
Age : 49
Localisation : Vernier
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Ségo ou Sarko   Lun 7 Mai - 10:18

Citation :
ca va être plus dur..

Cela vous pose un problème les filles lorsque c'est dur, c'est plutôt le contraire qui est embêtant, Non ?

Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur Sarko t'es le meilleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hobbes

avatar

Nombre de messages : 3257
Date d'inscription : 24/06/2004

MessageSujet: Re: Ségo ou Sarko   Lun 7 Mai - 12:03

En premier lieu, bravo à Sarkozy, il faut savoir accepter la defaite et le choix des urnes. J'en viens même à lui souhaiter qu'il ne subisse pas la cohabitation, pour que quelque chose soit enfin fait et assumé par le même groupe entièrement en charge.

Deuxio, pour en revenir aux éoliennes, tes chiffres, Goal, me font penser à ces prédictions qui assuraient que New York serait recouvert de 2,50 de crotin de cheval en 1950 si l'augmentation du trafic continuait au même rythme, ou à cette BD (publiée par les lobbies du nucléaire) que j'avais reçue enfant (si si), qui disait qu'il faudrait recouvrir d'une bande de 10km de large sur toute longueur de la Suisse pour couvrir les besoins en énergie, et que jamais un capteur ne pourrair restituer toute l'énergie nécessaire à les fabriquer. Cette logique oublie divers points:

- évolution technologique. Plus de l'argent est investi dans un domaine, plus les gains de rendement augmentent. On dépasse les 100km avec 1 litre d'essence sur des prototypes, et la pile à hydrogène devient petit à petit réalité. Les capteurs solaires ont ainsi massivement augmenté leur production et abaissé leur prix depuis 10 ans. On peut penser que les éoliennes sauront en faire de même, même si certaines limites physiques et le besoin de vent sont incontournables.

- réduction de la consomation. On imagine toujours trouver des alernatives qui devraient couvrir les besoins non seulement actuels mais les prévisions d'augmentation de consomation. Or, le choix d'une source énergétique verte ne devrait pas se faire sans une approche de diminution des pertes, du transport à l'utilisation finale en passant par le stockage. Les industries papetierre et du ciment ont ainsi réussi des coupes de consomation de l'ordre de 20% sous la pression des taxes CO2. Beacoup peut être fait dans ce domaine, et chacun peut y participer.

- implantation. J'ai vécu en Angleterre, non loin d'un champ d'éoliennes, et campé au Danemark à 50m d'une d'entre elles. D'accord, vu de près, c'est pas bien plus beau qu'un pylone et c'est vrai que c'est loin d'être totalement silentieux. Mais, personnellement, dès 50m de recul, je trouve ces hélices épurées presque aussi belles que des goélans en vole, et en tous les cas nettement moins moche que ces tours de béton qui crachent des collones de nuages visible à 50km que sont les usines atomiques. Ceci mis à part, l'une des implantation les meilleure serait offshore, là même où se trouvent les plateformes pétrolières, ceci dit juste pour qu'on m'évite l'argument "ce serait trop difficile / dangereux pour les bateaux". Donc éolienne ne rime pas forcément avec destruction du paysage. Ceci étant:

- chaque type d'énergie à son prix à payer. On l'oublie trop souvent, mis à part brouter de l'herbe et se chauffer au soleil, tout a un coût énergétique, qu'il faut bien payer d'une façon ou d'une autre. Le nucléaire a ses risques, mais l'hydrolique aussi. Pensez-vous que les habitants des villages engloutis sous la Grande Dixence ou autres barrages étaient heureux ? Ces murs de béton, que personne ne remet plus en question, son-ils bien plus beau ou milieu de la neige que ne le seraient des hélices, une cheminée ou des pylones de câbles à haute tension pour importer l'énergie de l'étranger ? L'énergie, même verte, n'est pas gratuite, ni sans aucun risque. La géothermie peut provoquer de petites secousses, les éoliennes du bruit, l'hydorlique des obstacles au poissons et modifications du biotope. C'est là qu'il faut dépasser le manichéisme et mesurer le bilan écologique et économique global, risques inclus. Et éà, je pense que les énergies renouvelables prouveront tôt ou tard que, sil elles font tourner le monde depuis des millards d'années, ce n'est pas pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polemiquons.forumactif.com
goal

avatar

Nombre de messages : 521
Age : 49
Localisation : Vernier
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Ségo ou Sarko   Lun 7 Mai - 14:55

Citation :
- évolution technologique. Plus de l'argent est investi dans un domaine, plus les gains de rendement augmentent. On dépasse les 100km avec 1 litre d'essence sur des prototypes, et la pile à hydrogène devient petit à petit réalité. Les capteurs solaires ont ainsi massivement augmenté leur production et abaissé leur prix depuis 10 ans. On peut penser que les éoliennes sauront en faire de même, même si certaines limites physiques et le besoin de vent sont incontournables.

Après le vent et bien pas la tempête mais le soleil, depuis les chocs pétroliers des années 1970, des milliards de dollars ont été investis par l’ensemble des grands groupes industriels de la planète. Mais rien n’y a fait l’énergie solaire n’est pas parvenue à décoller. On nous a rabaché à coups de renfort médiatique avec ces maisons équipés de chauffe-eau solaire, des accumulateurs solaires censés prendre le relais en cas de temps gris ou en période nocturne. Qu’est-il devenu de ces maisons présentés comme les prémices d’une ére nouvelle, d’une ère marquée par les énergies nouvelles…Et bien on en croise de temps en temps au détour d’une colline exposée pour la plupart abandonnée ou alors le chauffage solaire a été remplacé par un équipement électrique (je le rappelle à 78% nucléaire). Et lorsque l’on met en concurrence les deux sources d’électricité le Kw d’origine solaire continue à couter 10 x plus cher que le nucléaire, malgré le fait que les panneaux solaires sont 10 fois moins cher qu’il y 30 ans. Sans compter que cette baisse de prix dans le prix de revient de ces panneaux n’est pas le fruit des investissements publiques ou grâce au fonds par les différents ministères de l’environnement qui se sont succédés au cours des précédentes décennies. Non le si le prix de revient du solaire a baissé c’est grâce aux efforts des firmes privées notamment de l’aérospatiale (capteurs pour les satellites et composant électronique), preuve encore (si il en faut encore) de l’innefficacité de l’intervention étatique. De plus l’implémentation de ce genre de source d’électricité implique une zone d’ensoleillement maximum, pas comme les zones tempérées ou la civilisation moderne est implantée (justement parcque le soleil ne tape pas trop fort), alors l’énergie solaire sur les îles….



Citation :
- réduction de la consomation. On imagine toujours trouver des alernatives qui devraient couvrir les besoins non seulement actuels mais les prévisions d'augmentation de consomation. Or, le choix d'une source énergétique verte ne devrait pas se faire sans une approche de diminution des pertes, du transport à l'utilisation finale en passant par le stockage. Les industries papetierre et du ciment ont ainsi réussi des coupes de consomation de l'ordre de 20% sous la pression des taxes CO2. Beacoup peut être fait dans ce domaine, et chacun peut y participer.

Là je te rejoins, commençons également par récompenser la responsabilité personnelle en terme d'économie d'énergie.

Citation :
presque aussi belles que des goélans en vole, et en tous les cas

Tu avais fumé Hobbes ????

Citation :
je pense que les énergies renouvelables prouveront tôt ou tard que, sil elles font tourner le monde depuis des millards d'années, ce n'est pas pour rien.

Mais tout à fait d'accord, à la base nos échanges d'opinion provenait d'une intervention de Supernana pour l'abandon total du nucléaire, Encore une fois personne n'est contre le dévelloppement des énergies alternatives et renouvelables (Sarkozy non plus d'ailleurs) mais la question est est-ce le moment de proner l'abandon total de l'énergie atomique. Ce qui me gêne le plus c'est qu'en vérité les défenseurs de l'environnement ont aujourd'hui des priorités qui servent davantage leurs propres intérêts que ceux de la population qu'ils prétendent protéger des excès non pas des pollueurs, mais plutôt de ceux qui ne partagent pas leurs point de vue.

Je le concois les écologistes, les véritables, ont un rôle à jouer dans la société: celui de garde fou face aux excès auxquels seraient certainement tentés de se livrer s'ils n'avaient pas trouver de solides contradicteurs en face d'eux. Même dans le nucléaire, il est évident que certains "tarés" pourraient faire entendre que la securité coûte trop cher et là les écolos on en a besoin pour l'opposition. Mais de grâce il ne faut pas qu'ils se comportent en ayatollah verts de mauvaise foi en nous mentent sur la plupart des sujets qu'ils abordent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ségo ou Sarko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ségo ou Sarko
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Sarko : prix Nobel de la Paix ??
» Le Plan Economique Merkel Sarkozy Ressemble Etrangement A Celui Des Nazis Dans Les Années 40
» Discours de Sarkozy ce soir
» Mâra, le maître des illusions
» SARKOZY S'EN VA-T-EN GUERRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Polémiquons :: Débats :: Politique-
Sauter vers: